Comment créer une boutique en ligne : guide pour débutant

Si vous envisagez d’ouvrir votre boutique en ligne, ce guide est fait pour vous. Suivez-le pour apprendre les astuces et les particularités de ventes en ligne. Voici à votre attention des sites pareils. Dans cet article ce sont les exigences techniques qui nous intéressent surtout.

Il est à noter que le nombre de sites e-commerce a beaucoup grandi ces dernières années. Les raisons ne sont pas difficiles à comprendre; chaque nouvelle génération grandit avec l’Internet; de plus, les ados font les achats en ligne régulièrement. D’après la statistique présentée ci-dessous on peut constater que la France occupe une quatrième place dans le monde entier quant à la quantité de ventes en ligne.

Pourquoi créer un site de vente en ligne?

C’est une question logique, puisqu’il existe déjà de nombreux sites tels qu’Amazon Marketplace, eBay et Etsy, qui vous permettent d’y vendre vos propres produits. Pourtant, il y a un petit soucis: en fonction des produits que vous vendez, les frais de courtage peuvent varier de 5 à 20%. Si vous créez votre propre site de vente en ligne, il ne vous reste qu’à payer les frais d’hébergement et ceux d’un fournisseur de paiement. De toute façon, la somme sera beaucoup moins considérable que dans le cas précédent. De plus, une boutique en ligne est un moyen efficace de construire votre réputation sur le marché et de fidéliser les clients.

La complexité et le budget

Pensez à ce combien de temps et de l’argent vous pouvez dépenser à votre projet. Une petite boutique toute simple (par exemple Jimdo) sera prête dans deux ou trois jours. Les prix varient de 8€ à 30€ par mois.

Les boutiques de complexité moyenne vous offrent plus de fonctions et, en revanche, exigent plus de temps et de l’argent. Normalement le temps dépensé à la création de ce type de projet est de 1 à 3 semaines. Le budget varie de 15 à 200€ par mois.

Les boutiques en ligne complexes telles que Prestashop et Magento sont tout à fait autre chose. De tels systèmes source ouverte exigent des compétences techniques solides; ils sont installés et configurés manuellement. Le temps du processus de l’installation dépend de vous et de ce à quel point vous voulez personnaliser le design et le code.

Quand vous réfléchissez sur les options de votre site, n’oubliez pas celles de livraison, les options comptables, les outils marketing, le nom de domaine et d’autres qui vous seront sans doute utiles.

La variété des systèmes de guichet

En ce qui concerne les systèmes de guichet existants, voici le compte rendu de quelques-uns qui nous semblent les plus intéressants.

Shopify convient aux débutants et aux vrais professionnels. Il vous fournit tous les outils nécessaires pour débuter bien et pour faire grandir votre entreprise. Vous avez 14 jours à l’utiliser gratuitement. Ensuite, le plan d’entrée est de 9$ par mois. Vous pouvez vendre des biens sur un site déjà existant ou sur votre page de profil dans les réseaux sociaux.

Weebly est parfait pour les débutants qui sont à la recherche d’une solution simple et efficace. Il ne vous offre pas de fonctions avancées, telles que les passerelles de paiement internationales ou les comptes des clients. En revanche, il vous permet de vendre jusqu’à dix produits en même temps. Ce n’est pas beaucoup, mais c’est déjà bien pour le début; si vous n’avez pas besoin de tous les outils existants, Weebly est juste ce qu’il vous faut.

Ecwid convient surtout à ceux qui possèdent un site sans fonctionnalité de vente en ligne. Il vous offre assez beaucoup de passerelles de paiement intégrées, PayPal, et même les coupons des offres spéciales. De plus, avec son aide vous pouvez vendre les biens tant physiques que numériques.

Les exigences juridiques envers les sites de vente en ligne

Pour débuter une boutique en ligne, il vous faut enregistrer votre entreprise. Le type d’entreprise le plus simple est une entreprise individuelle, aussi connue en tant qu’une entreprise unipersonnelle. Pour ce faire, il faut être âgé au moins de 18 ans.

Conseil pratique: Si vous voulez tester votre idée avant de plonger dans ce grand trou noir, il vaut mieux ne pas enregistrer votre entreprise tout de suite. Vous serez capables de le faire après les premiers commandements.

 

Il y a trois types de documents à compléter :

1. Politique de confidentialité

ce document explique ce comment vous allez utiliser les données personnelles des utilisateurs demandées sur le site. Plus précisément, il s’agit de l’information que vous voulez obtenir et de ce comment vous allez la partager; du processus que les utilisateurs doivent suivre pour faire les modifications à leurs données; et de la date ainsi que de la description des changements faits.

2. Les conditions générales

Celles-ci sont faites pour vos clients. Ils expliquent ce qu’ils peuvent ou ce qu’ils ne peuvent pas faire en utilisant votre service. En particulier, il s’agit des questions suivantes:

des droits et des obligations du client, de l’utilisation appropriée ou non-appropriée du site; de la protection de la propriété intellectuelle; des détails de paiement et d’autres choses.

3. La politique de remboursement et de retour

C’est très important de la définir clairement puisque si vous n’en avez pas une, vous vous obligez de rembourser entièrement vos articles dans le délai de 30 jours aux clients de la région quelconque.

 

Il y a deux points principaux à prendre en compte pendant la création du contenu de votre site de vente :

1. Les images de produits

La présentation des biens que vous vendez est primordiale dans le monde des ventes en ligne. Il vaut mieux mettre les images de haute qualité, faites vous-même ou par un photographe professionnel.

Vous pouvez aussi créer des vidéos qui vous rendent plus crédible aux yeux des clients. N’utilisez pas de vidéos standards faites par quelqu’un d’autre.

2. le texte

Ne réécrivez pas le texte standard offert par un fabricant. Inventez les descriptions originales de vos produits pour intéresser vos clients.

Ce serait aussi bien de créer une section FAQ sur vos produits. Utilisez les demandes des clients et ajoutez-les sur les pages de produits. De telle façon, votre texte sera original et, en plus, vous parlerez la langue de vos clients en améliorant votre positionnement dans les moteurs de recherche.

Comment attirer du trafic vers votre site

Il y a quelques moyens d’attirer un plus grand nombre de public vers votre site.

Le trafic gratuit

On peut le partager en trois parties: la SEO, les réseaux sociaux et la commerce en ligne.

SEO

Trouver des mots-clés qui apporteront plus de trafic sur votre site peut prendre du temps, mais les résultats vaillent la peine. Si vous êtes classés parmi les premiers dans les résultats des moteurs de recherche, probablement vous y resterez pour une certaine période de temps, mais il faut prendre en compte les compétences et les connaissances de vos concurrents à ce sujet.

Les réseaux sociaux

Les vendeurs des produits cool en profitent surtout, car les gens sont censés d’acheter sans réfléchir des t-shirts marrants ou un sac à dos avec un chargeur solaire intégré. Ce sont les produits qui sont partagés et puis vendus dans un rien de temps.

Les bulletins électroniques

Ils sont très utiles si vous voulez faire vos visiteurs revenir sur votre boutique en ligne ou bien transformer vos clients potentiels en vos clients fidèles. On peut obtenir les adresses courriel des utilisateurs en leur offrant les coupons de rabais, par exemple. On peut aussi offrir des guides PDF ou des livres électroniques gratuits aux clients qui veulent acheter un produit dont l’utilisation demande des explications. Connaissant leurs adresses mail, on peut les envoyer des messages – réponses automatiques en les invitant à revenir sur votre site.

Le Trafic Payé – moyen le plus simple et le plus rapide

Deux services liés à cette stratégie viennent à l’esprit: Adwords et la publicité Facebook. Pour y réussir, il faut définir clairement ce que vous vendez et ce à qui vous le vendez. Les produits chics conviennent plus à Facebook. Définissez votre public cible et orientez-y. Ce qui compte pour vous c’est le revenu de votre investissement. C’est pourquoi il vaut mieux faire l’analyse des données avant d’agir. Si vous vous doutez du revenu de votre publicité, demandez conseil à un spécialiste.

Voilà, en général c’est tout ce qu’il vous faut savoir pour commencer votre boutique en ligne à succès. Vous pouvez apprendre plus sur ce comment créer un site internet en suivant ce lien. Bon courage et de l’inspiration dans la réalisation de vos projets!

Laisser un commentaire