Étiquette : Outils en ligne

Les meilleurs logiciels et plateformes pour créer un site web

Les meilleurs logiciels et plateformes pour créer un site web


Vous venez de lancer votre activité et vous voulez assurer une présence digne de ce nom sur Internet pour mettre en valeur votre entreprise. Très bonne idée ! La création d’un site web est une étape majeure de cette présence. Bien réalisé, ce site mettra en valeur vos forces et votre différence, donnera envie de vous contacter et de s’offrir vos produits/services.

Quels outils pour créer un site ?

Bonne nouvelle pour vous : de nos jours, il est très facile de créer son site Internet ! Les outils en ligne ou website builder – qui sont ni plus ni moins que des CMS en mode Saas (Software as a service) –  pullulent sur le Web et offrent à leurs clients un moyen de développer sans aucune connaissance en codage. Magique !

Mais alors, du coup, quel website builder choisir pour créer son site web ?

Nous vous proposons d’en découvrir 5, avec leurs forces et leurs faiblesses : Squarespace, Jimdo, SiteW, Webself et Wix.

Vous verrez, ils proposent tous quelques fonctionnalités de base tels que le “drag and drop” (glisser-déposer les blocs pour construire la structure du site), l’hébergement sécurisé, la mise à jour automatique du site, de nombreux templates… mais se démarquent aussi les uns des autres sur quelques points.

Concernant le budget à prévoir, certains proposent des offres gratuites mais très limitées. Comptez donc environ 15 € par mois pour un site correct, et jusqu’à 39 € pour du e-commerce.

Voyons maintenant sans plus attendre ce qui différencie ces 5 outils en ligne !

Squarespace

Squarespace est un des mastodontes mondial, avec plusieurs millions de sites créés dans le monde depuis 2003.

Et pour cause, l’outil New-Yorkais arrive à allier les principales qualités attendues pour un créateur de site facile : ergonomie de l’éditeur, très bonnes performances sur tous les devices (PC, tablette, mobile), designs responsives et très élégants, simples et modernes (malgré un choix restreint).

Il est très facile de changer de template en cours de route, de modifier la charte graphique du site en quelques clics, de moduler largement l’aspect du site, tout en gardant une structure propre. A titre de comparaison, imaginez jouer au bowling avec des rails sur les gouttières : il serait bien difficile de viser à côté, n’est-ce pas ?

En comparaison des autres outils en ligne du marché, Squarespace est l’un des plus efficaces pour la création de sites e-commerce. Vous pouvez proposer à vos clients un choix dans leur mode de règlement, personnaliser la page des paiements, créer des emails… Il existe aussi une application qui vous permet de gérer votre site, de créer des produits, de gérer vos commandes et les stocks, de répondre aux clients, ou encore d’analyser les statistiques de votre site. 

En cas de panne d’inspiration, vous pouvez faire appel à un webdesigner de Squarespace. Toutefois, il vous faudra converser en anglais. Vous avez également un large choix d’articles, des webinaires et un forum qui vous permettront d’utiliser l’outil de manière optimale et d’améliorer votre site.

Squarespace n’est cependant pas exempt de tout défaut.

  • Vous ne pourrez pas créer de site gratuitement, mais seulement bénéficier d’une version d’essai de 14 jours sans mise en ligne.
  • Globalement, l’outil américain est un peu plus cher que les autres solutions du marché.
  • La plupart des extensions utiles pour améliorer votre site sont payantes, et peuvent coûter jusqu’à plusieurs dizaines d’euros par mois.
  • Le support client est réputé peu réactif.
  • Vous devrez maîtriser un minimum l’anglais pour ne pas vous perdre dans le marketplace d’extension et le support client.

Créer un site avec Squarespace

Jimdo

Jimdo n’est pas le plus connu des website builder pour débutants mais la plateforme allemande peut tout de même se targuer d’être un des plus utilisés au monde, avec plus de 200.000 boutiques créées et 25 millions de sites web revendiqués depuis 2007.

C’est selon nous la meilleure plateforme de ce comparatif pour créer des boutiques en ligne :

  • Vous pouvez y créer jusqu’à 100 produits avec chacun 36 déclinaisons possibles (couleurs, tailles, etc.) sans impacter la performance du site.
  • La création des fiches produits est très facile, ce qui facilite la tâche quand on en a de très nombreuses à créer à la chaîne.
  • Vous pouvez proposer des codes de réduction assez facilement et moduler les frais de port selon les pays.
  • Contrairement à beaucoup de CMS du e-commerce, vous n’aurez pas de commission sur les ventes.
  • Vous pouvez gérer les commandes et la relation client depuis l’application mobile Jimdo, ce qui représente un gain de réactivité.

L’éditeur de Jimdo est plus rapide que ceux du marché, ce qui permet une fluidité très appréciable durant la création et la mise à jour du contenu de son site.

Parmi ses fonctionnalités originales et intéressantes, on notera : le générateur de textes juridiques pour le e-commerce (conditions d’utilisation, politique de retour) conformes au RGPD. Un autre générateur de contenus rédactionnels en français et adaptés à votre activité (plutôt que du texte de remplissage de type “lorem ipsum”). La possibilité de modifier assez facilement les templates et la charte graphique.

Comme plusieurs de ses concurrents du marché, Jimdo propose un outil de générateur de site automatique (Jimdo Dolphin). Vous pouvez aussi modifier le code du site pour plus de personnalisation, le CMS est relativement bien optimisé pour le référencement naturel. Vous pourrez aussi aisément créer un site multilingue.

Inconvénients

Parmi les inconvénients, on notera déjà un manque de choix dans les templates, avec des designs souvent vieillots, parfois peu mobile-friendly et globalement assez difficile à personnaliser. La partie blog n’est pas évidente à prendre en main dès lors que l’on veut structurer les titres et balises convenablement pour le référencement.

Créer un site avec Jimdo

Site W

Site W est un CMS français (cocorico !) qui commence à faire son nid à l’échelle internationale, avec près de 1,5 millions de sites créés sur cette plateforme.

Pas de chauvinisme mal placé pour autant, car c’est un détail qui a toute son importance si vous n’êtes pas familier avec la langue de Shakespeare.

Avec Site W, l’intégralité de l’éditeur est totalement en français et le support client l’est aussi ! D’ailleurs, ce support client est plutôt rapide (compter 12 à 24h pour recevoir une réponse) et les techniciens sont très sympathiques. C’est un point non-négligeable quand on se sent embourbé sur une question technique.

Les avis clients sont très élogieux tant l’outil est simple à utiliser pour les débutants et le support, réactif. Ces clients sont, il est vrai, très bien accompagnés durant la création, avec des petites pop-up tutorielles pour les guider.

On apprécie également le redimensionnement automatique du site pour la version mobile, bien qu’il vous faudra faire quelques petites retouches pour que le rendu final soit tip top (notamment au niveau des marges du contenu rédactionnel).

Inconvénients

Toutefois, on ne va pas se mentir, le CMS tricolore est assez limité par rapport aux autres CMS de ce comparatif.

On peut déjà déplorer le manque de qualité et de quantité des templates, comparés aux autres outils du marché. Une 50e environ qui, bien que tous mobile-friendly, n’offrent pas un rendu très professionnel en termes de design.

L’éditeur très modulable des différents blocs du site est à double tranchant. Si vous avez l’âme d’un créateur, que vous vous sentez inspirés, vous apprécierez la facilité d’organisation des blocs. Dans le cas contraire et sans de bonnes bases de webdesign, vous pouvez facilement vous retrouver avec un site déstructuré dans un style très “Picasso” qui n’est franchement pas à rechercher. A noter qu’il y a quand-même des règles pour vérifier l’alignement des blocs, ce qui limite le risque de hors piste graphique.

De plus, les performances globales du site sont assez moyennes même pour un site de base. Enfin, on ne vous conseille pas de réaliser un site e-commerce sur ce CMS car les fonctionnalités ne sont, à ce jour, pas encore assez développées à notre avis.

Créer un site avec SiteW

Webself

Webself est un CMS canadien créé en 2009 par une entreprise spécialisée dans le Web depuis 1989. Il est prisé par quelques 3 millions d’utilisateurs dans plus de 130 pays.

Cette solution se démarque par le nombre important de fonctionnalités disponibles avec la version gratuite (la quasi-majorité) et par son service client rapide en français, avec un système de chat en direct. 

Webself propose près de 200 templates, triés par professions ou secteurs d’activité. D’un coup d’œil et sans même avoir commencé la création, il est possible de voir le rendu à la fois sur le PC et sur smartphone. C’est une fonctionnalité particulièrement utile pour aider à choisir un thème en toute connaissance de cause. Plus encore, vous aurez la possibilité, avant de choisir définitivement le thème, d’en apercevoir le rendu en “réel” sur votre navigateur. Un bon moyen pour tester le site et voir toutes les pages créées par défaut. Libre à vous, ensuite, de personnaliser le tout. 

Son éditeur, justement, est très facile à utiliser, même si la personnalisation de la structure des templates est moins poussée que les leaders du marché. Le choix du template sera donc particulièrement important. 

La qualité des templates est globalement assez moyenne. Ils conviendront à des petites structures mais pas, selon nous, à des entreprises plus exigeantes sur le rendu visuel et le professionnalisme de leur image.

Autre limite aperçue : les performances techniques semblent un cran en dessous des leaders, notamment la vitesse de chargement des pages. Toutefois, on remarquera aussi la possibilité d’optimiser les balises méta (méta-descriptions, titles, etc.), ce qui est une pratique de base du référencement naturel. 

Dans les autres points de satisfaction, on note : la possibilité de réaliser un site e-commerce avec des fiches produit simples à créer et mettre à jour et un tableau de bord qui récapitule les commandes et les best-sellers ; une fonctionnalité permettant de créer facilement un site multilingue ; un outil statistique plus simple à comprendre et prendre en main que Google Analytics, avec des indicateurs de base tels que le nombre de visites, les interactions, la manière dont les visiteurs sont arrivés sur le site…

Créer un site avec Webself

Wix

Lorsqu’on rédige un article comparatif sur les meilleurs CMS du marché, il apparaît impossible de ne pas mentionner Wix. La plateforme jouit d’une énorme réputation mondiale, du haut de ses 150 millions d’utilisateurs revendiqués en 2020 et de ses 15 ans d’existence.

Ce qui fait sa force : un outil très simple à prendre en main même pour les débutants, une bibliothèque d’extensions impressionnante (plus de 300), des templates en veux-tu en voilà (plus de 500) tout en garantissant une qualité technique et graphique professionnelle. Le tout mis à jour et optimisé, avec des nouveautés régulières.

La plateforme est aussi dev-friendly : il est tout à fait possible de pimper son bolide avec du code personnalisé, si vous en avez les compétences (même si les développeurs se dirigeront plus volontiers vers un CMS de type WordPress).

Wix propose, comme certains de ses concurrents, un outil de génération automatique de site (Wix ADI) qui tient compte de votre activité, vos besoins, etc. Pratique pour ceux qui veulent se lancer rapidement sans trop se prendre la tête.

Parmi les autres fonctionnalités intéressantes :

  • gestion du site avec l’appli wix (sauf edition du site)
  • gestion des rdv avec envois d’emails automatiques
  • outils de création de formulaire de contact, réservation en ligne, email marketing.

Limites

Wix est, avec Squarespace, une valeur sûre pour les débutants dans le Web. Mais il n’est pas exempt de tout reproche pour autant.

Plus précisément, il ne gomme pas les défauts principaux que tous les outils du genre sur le marché ont en commun :

1. Votre site ne vous appartient pas et n’est pas transférable sur un autre CMS. C’est-à-dire que si l’envie vous prend un jour de migrer sur une plateforme plus performante (type WordPress), vous serez contraint de refondre votre site de 0. Transférer l’hébergement de Wix vers un autre hébergeur (OVH, par exemple) sera aussi un casse-tête technique pour les non-initiés.

2. Les coûts cachés. Les versions gratuites sont très limitées : pas de nom de domaine propre, peu d’outils utilisables, des publicités sur le site… Donc vous payerez un abonnement mensuel à vie, ou du moins tant que vous utiliserez la plateforme. Ça n’a l’air de rien, 10, 20 voire 40 € par mois, comparé aux quelques milliers d’euros de création de site par un expert du Web sur un CMS professionnel. Mais cela représente tout de même plusieurs milliers d’euros sur le long terme. Sans compter vos heures de travail, entre la création, la mise à jour et les refontes successives de votre site.

3. Les extensions intéressantes pour améliorer votre site sont majoritairement payantes, ce qui alourdit la facture globale.

4 . Les sites sur ces plateformes sont globalement moins performants d’un point de vue technique, notamment au niveau de la vitesse de chargement des pages et du référencement naturel. On vous déconseille de prévoir la création d’un gros site, que ce soit en tant que site vitrine ou e-commerce.

5. L’inconvénient d’un builder avec beaucoup de flexibilité, comme on l’a déjà dit plus haut, est le risque de créer une dysharmonie graphique et des problèmes d’adaptation pour la lecture sur tablette et smartphone. Attention au hors piste !

6. La partie blogging n’est généralement pas à la hauteur, comparé à ce que permet WordPress par exemple.

7. Le support technique est généralement en anglais et ne répondra pas avant 24 ou 48h.

Créer un site avec Wix

Conclusion

Au final, ces outils sont dans l’ensemble de très bons moyens de créer un joli site Internet facilement et à moindre frais, pour une utilisation simple. Nous les conseillons pour les indépendants et les très petites entreprises, afin de lancer rapidement leur activité et d’assurer une présence convenable sur le Web.

Toutefois, ces 5 outils montreront leurs limites pour des entreprises qui veulent générer une bonne partie de leurs revenus grâce au Web. Car cela nécessitera d’optimiser le design et la performance technique du site (référencement, vitesse…). Attention aussi aux coûts cachés, que ce soit dans les extensions pratiques ou encore dans votre propre temps passé à prendre en main et créer un site digne de votre entreprise !

Lire la suite

© Créer un site 2021 Tous droits réservés - Mentions légales et politique de confidentialité